Chats encrés

J’ai voulu cette fois consacrer du temps de ma peinture au chat, mon ami précieux de toujours, Kyky, petite compagne fascinante est mon modèle .

Ma peinture ne fait pas un portrait lisse des choses « je ne peins pas les choses telles qu’ en elles-mêmes, mais seulement leur effet sur moi » dit Stendhal à propos de son écriture dans « la vie de Henri Brulard »
Dans ce travail, je fais couler l’ encre et la forme se détermine par les entrelacs.
Le trait doit prendre vie et la couleur confirme les vibrations. Je suis inspirée par la peinture chinoise, et japonaise, culture de l’ esthétique plutôt abstraite qui porte à l’ élaboration d’ un univers intérieur profond ; et surtout je suis inspirée par la musique, le jazz de Wayne Shorter par exemple, ou la musique baroque … .

« La ligne n’ imite plus le visible, elle rend visible » dit Paul Klee car « le propre du visible est d’ avoir une doublure d’ invisible au sens strict » ( Merleau Ponty) . Je pense comme ce philosophe que ce qui est important c’ est la structure des choses, l’ invisible, le désir … .
Oxiane 2007

galerie